Colibris. Quelques heures, sur l’un de mes spots favoris, en recherche de gros plans

Publié le par michel-lecumberry

  Le but de cette séance était d’essayer de faire quelques gros plans et mettre ainsi en évidence les plumes et les yeux des espèces de colibris présentes. Posés ou en vol, c’est toujours un défi tant le petit hélicoptère à réaction est vif et ne tient pas en place.

Colibris, hummingbirds, oiseaux du Panama, Panama birds, faune du Panama, colibri cyanote, Lesser Violetear
Un colibri cyanote (Colibri cyanotus) fait provision de nectar
Colibris, hummingbirds, oiseaux du Panama, Panama birds, faune du Panama, Colibri jacobin, White-necked Jacobin
Colibri Jacobin en vol (Florisuga mellivora)

 

Colibris, Colibris du Panama, hummingbirds, oiseaux du Panama, Panama birds, faune du Panama, Ariane à ventre gris, Rufous-tailed Hummingbird
Ariane à ventre gris (Amazilia tzacatl)

On pourra ainsi noter la faible quantité de plumes par rapport à la majorité des espèces d’oiseaux et la différence entre certaines qui sont iridescentes et les autres.
  Comme détaillé dans l’article consacré aux colibris
(note *1), suivant la direction de l’éclairage, ils paraitront éclatants ou bien ternes.

Colibris, Colibris du Panama, hummingbirds, oiseaux du Panama, Panama birds, faune du Panama, Colibri de Delphine, Brown Violetear
Colibri de Delphine (Colibri delphinae) Noter les plumes iridescentes

  A remarquer aussi que certains peuvent ériger des plumes pour paraitre menaçants lors de l’approche de concurrents… Rappelons qu’ils sont petits mais costauds, jaloux et bagarreurs aux abords des massifs nourriciers.

Colibris, Colibris du Panama, hummingbirds, oiseaux du Panama, Panama birds, faune du Panama, Colibri de Delphine, Brown Violetear
Un Colibri de Delphine empêche l’approche d’un concurrent…

  Les yeux sont grands et légèrement globuleux, procurant ainsi un angle de vision utile pour éviter les collisions lors de leurs vols ultra-rapides (note *2).
  Pas visible mais pas inutile de le rappeler, comme indiqué dans l’article qui leur est consacré, les colibris possèdent
un type de cônes photorécepteurs supplémentaire dans la structure de la rétine. Ils voient ainsi des couleurs que, par exemple les humains, ne perçoivent pas.

Colibris, Colibris du Panama, hummingbirds, oiseaux du Panama, Panama birds, faune du Panama, Dryane couronnée, Crowned Woodnymph
Un superbe colibri, la Dryade couronée en vol (Thalurania colombica)
Colibris, Colibris du Panama, hummingbirds, oiseaux du Panama, Panama birds, faune du Panama, Dryane couronnée, Crowned Woodnymph
Dryade couronnée, détails

  Note *1 : article consacré aux colibris 

  Note *2 : Pour approfondir, des articles intéressants concernant des recherches récentes:
https://news.ubc.ca/2016/07/18/hummingbird-vision-wired-to-avoid-high-speed-collisions/

https://newsroom.carleton.ca/story/hummingbird-behaviour/

https://www.science.org/doi/10.1126/science.aao7104

Colibris, Colibris du Panama, hummingbirds, oiseaux du Panama, Panama birds, faune du Panama, Colibri jacobin, White-necked Jacobin
Femelle de Colibri jacobin (Florisuga mellivora)
Colibris, Colibris du Panama, hummingbirds, oiseaux du Panama, Panama birds, faune du Panama, Ariane à ventre gris, Rufous-tailed Hummingbird
Ariane à ventre gris (Amazilia tzacatl)

  Pour observer et photographier des colibris dans ces conditions, je conseille aux amateurs de voir cet article 

Publié dans Oiseaux du Panama

Commenter cet article

Y
Superbe article, félicitations pour les photos !!
Répondre
M
Salut Yan. Merci pour ta visite du blog et pour ton commentaire très sympa. Je viens de regarder ton blog de voyage, il est super, j’y reviendrai. Cordialement. Michel
P
Magnifiques photos ! Saluons la prouesse de réussir à prendre de telles vues de ces oiseaux ultra-rapides !
Répondre
M
Merci Philippe pour votre lecture de l’article et pour le sympathique commentaire. Bien cordialement. Michel