Une équipe de TV tourne au Panamá (suite et fin)

Publié le par michel lecumberry

   Sur quai nº 6 du port Cristóbal, réservé aux bateaux de croisière, nous retrouvons le Club Med 2. Prés de lui, bien rangé, venu peut-être d’Alaska ou de Patagonie pour réchauffer sa carcasse et son équipage au soleil panaméen, le bateau de National Géographic se repose. Une autre équipe de tournage s’intéresse-t-elle aussi au Panamá, la future star des destinations touristiques?

cm2 0014

   Sous le hall d’accueil, les minibus reviennent d’excursions. Commentant leur journée, les petits groupes de passagers se dirigent lentement vers la passerelle. Les Ecluses du Canal, le City Tour dans la capitale ou les amérindiens Embéras laisseront des souvenirs.

   Quelques guides ont le privilège de monter à bord pour y passer la soirée et faire la navigation nocturne qui nous déposera demain matin près d’un groupe d’îles des San Blas. Des minibus ont musardé et rentrent un peu tard, je serai dispensé de faire la petite conférence sur les Kunas, accompagnée de photos, prévue rituellement en fin de journée. Le sympathique apéritif (merci Anne) et le repas qui sont servis à l’équipe de Tucaya-Panamá font disparaître les dernières traces de fatigue ou de stress. La nuit est claire, la mer calme, la navigation sera de tout repos.

cm2

   Sept heures du matin, une superbe averse tropicale accueille l’équipe de guides et les GO sur la plage de Porvenir, d’autres grains viendront sonner les demi-heures jusqu’en milieu de matinée. Tandis que les grosses pirogues chargées de visiteurs s’éloignent vers des villages Kunas situés sur d’autres îles, je retrouve Alain et Christophe. Le moral est entre deux eaux, les photos et vidéos sont généralement interdites dans les villages, surtout pour un usage professionnel. Les îles et les femmes kunas sont tellement photogéniques que c’est chaque fois une véritable frustration. Cela laisse peu d'espoir, mais j'ai une petite idée derrière la tête et imagine un argument qui décidera peut-être un chef coutumier, le sahila d’un village, à accepter une interview. Nous partons vers le village qui me paraît être le plus approprié.

sahila2

   En débarquant sur l’île, distribuer quelques photos prises lors d’un passage précédent et demander à rencontrer le sahila, ravi de mes arguments, il accepte une interview filmée.

sahila1    Plus tard, il permettra aussi de faires d’autres prises de vue dans son village. A midi, Alain et Christophe décident qu’ils ont mis dans la boite plus qu’espéré. Nous laissons une petite aide financière au village pour finir la toiture de la toute nouvelle école, achetons quelques molas intéressantes en remerciement pour la sympathique participation des habitantes et embarquons sur la pirogue à moteur pour revenir sur Porvenir.

mamit2phot

   Après l’échange d’adresses Internet et de très amicales paroles de séparation, Alain et Christophe s’en iront vers de lointains rivages, tourner d’autres images. Au vu du site web de "Night & Day", j’ai vraiment hâte de recevoir le DVD des émissions qui naîtront de ce reportage partagé.

venan1

   Près de la plage, perdu au milieu de toutes les femmes kunas venues des îles voisines pour vendre leurs molas, je retrouve un vieil ami, Venancio Restrepo. Le "master mola maker" des cartes de visites que Coco et moi lui imprimions à bord de Txango, il y a huit ans déjà… me remercie encore une fois de parler de lui dans mon petit livre sur les traditions et les molas kunas. Hélas ses prix sont montés en même temps que sa renommée grandissait, mais les molas qu’il signe sont toujours aussi superbes.

   Tandis que vers 14 heures le grand bateau blanc s’éloigne vers d’autres escales, le team Tucaya se détend dans le restaurant de Juan García en dépiautant par le menu de belles langoustes kunas. Sans prendre le temps d’essayer les hamacs ombragés, nous reviendrons vers la civilisation en empruntant la nouvelle piste pour 4x4 qui part de l’aéroport de Carti vers Chepo. De plaisanteries en franches rigolades, l’équipe oublie sa fatigue. Nous reviendrons !

 

un petit rab de photos

Commenter cet article

Mikael 07/03/2010 14:11


Excellent !