Noël au Panamá (par Jean-Pierre Brion)

Publié le par Jean-Pierre Brion

   Noël est un événement important dans la vie des panaméens, sapins, défilés, crèches agrémentent tout le mois de décembre.

    Les centres commerciaux rivalisent dans la décoration de leurs galeries. Chaque famille, chaque administration privée ou publique expose sa crèche (nacimiento).

  noel8   

  Les défilés sont l’occasion d’un grand rassemblement de participants; écoles, corps des pompiers, police, différentes associations forment de longs cortèges qui se prolongent tard dans l’après-midi.

   La population est profondément catholique mais comme partout dans le monde l’événement perd de sa signification chrétienne.

  noel4   Les panaméens dépensent énormément d’argent pour cette occasion, s’endettant parfois pour le reste de l’année en cadeaux et repas ostentatoires.

   Les autorités religieuses critiquaient les sapins de Noël, les illuminations, les Pères Noël et autres Santa Claus* estimant que toute cette scénographie se référait à des fêtes et événements païens** et occultait la signification chrétienne du 25 décembre. Ils demandent d’en revenir à l’esprit du Noël chrétien.

noel3    Il y a deux ans, une partie de la communauté juive qui possède de nombreux commerces dans les galeries avait, elle, critiqué l’esprit chrétien des décorations. Selon la communauté les avis sont contradictoires...

noel2  

  On oublie trop souvent, hélas, qu’au delà de la symbolique païenne et catholique, Noël est une fête de l’amour du prochain, de la fraternité, et de la paix.

noel7   

  D’autre part Noël est un régal pour les plaisirs des yeux

noel1

Et Joyeux Noël á tous !

noel5

 

*Le Panamá a côtoyé pendant près d´un siècle les américains et leur folklore.

** Ce qui est vrai, la Noël était l’occasion de fêtes bien avant l’arrivée du christianisme. Le sapin symbolisant le renouveau de la nature et la victoire de la lumière contre l’obscurité.

Commenter cet article

serge Serrano 23/12/2012 06:25

Eh oui, c'est vrai ! c'est ça le Panama.
Je ne sais pas si je suis pessimiste, amère, ou trop réaliste, mais ce goût de la fête perpétuelle chez ce peuple me fait peur, pour le futur de ce pays.
Ils passent l'année de fête en fête, et il est vrai que selon un récent sondage c'est l'une des tête de liste où les gens déclarent être heureux, et que "tout va pour le mieux dans le meilleur des
mondes", sauf que là on est pas dans l'oeuvre de Voltaire, mais dans la réalité !
Pendant ce temps, les gouvernants font ce qu'ils veulent, vendent le pays au plus offrant, s'en mettent plein les poches, et vident les caisses de l'Etat.
Désolé, mais derrière la fête, c'est la triste réalité.
Ceci dit, l'article est intéressant car il révèle un moment de vie au Panama.
Définitivement ce blog est plein de sujets de grand intérêt.