L'art de la mola des Kunas du Panama (art.2)

Publié le par Michel Lecumberry

  2/ La technique
  
Le principe de "l'appliqué inversé" consiste à superposer deux à cinq couches de tissus de couleurs différentes, à les surfiler pour les tenir en place puis à y découper le contour des motifs. Les découpes aussitôt ourlées finement deviennent des traits prenant la couleur inférieure choisie et composent peu à peu le tableau. Seule la dernière couche ne sera pas découpée, elle sert de couleur de fond et de support pour les ourlets minuscules de chaque découpe.

mola6mola5
   Depuis que les molas sont cousues pour être vendues sans la blouse les motifs se sont considérablement diversifiés et colorés. Par contre le nombre de tissus employés a diminué, il devient très rare de trouver des "cinq couches" et les "quatre couches" semblent vouloir les rejoindre aux oubliettes, rentabilité oblige...
   Encore de nos jours, les couleurs de base les plus fréquentes sont le rouge brun, l'orange et le noir.
   La création d'une belle mola demande de trois à cinq semaines de travail, parfois plus pour des pièces exceptionnelles de créativité et de qualité.
  La demande de plus en plus importante fait que certaines Kunas abandonnent maintenant ce procédé traditionnel pour coudre ce que l'on peut appeller des "tourist-molas". Ce sont en fait de simples appliqués (patchworks). Il s'agit de panneaux généralement de deux couches sur lesquels sont rapportés et cousus divers motifs de couleurs vives. Ce type de "mola" se réalise en peu de jours et se vendent, à ce qui ne font pas la différence, comme d’authentiques molas et quasiment au même prix. Productivité quand tu nous tiens…

mola2
   Par contre quelques kunas utilisent ce procédé pour réaliser de grandes tapisseries. Utilisant leur sens de la composition, de l’harmonie des couleurs et de l’observation des animaux elles réalisent de très beaux panneaux décoratifs. (ici en photo un panneau mural de 1m50 de large par 1m10 de hauteur)  

mola-panneau

suite

retour sur l'article 1

Commenter cet article