Tourisme au Panama, circuit d'une semaine - (1) La capitale

Publié le par michel lecumberry

  S’accorder une semaine pour visiter le Panama, c’est un peu comme lire la quatrième de couverture d'une édition de poche de "A la recherche du temps perdu" pour se faire une idée du style de Proust… mais parfois le temps des vacances est compté dans nos sociétés qui vénèrent (un peu trop à mon avis...) le "travailler plus pour gagner plus". Il va falloir faire un choix draconien, aller vers le "best-of des must".*1 Cela peut quand même être un très bel aperçu et donner envie de revenir un jour pour mieux le lire en entier, ce merveilleux pays. Alors, voilà ce que pourrait être mon choix pour cette courte semaine.
casco7Première journée. Visite de la capitale.
   L’avion s’est posé la veille au soir à Panama-Tocumen, aux portes de la capitale. La nuit passée dans un hôtel calme va permettre de gommer un peu le décalage horaire. Pour le faire disparaître, la journée doit se dérouler au rythme d’une salsa lente, ne pas vouloir trop visiter, surtout qu’il faut tenir compte des embouteillages de la ville, engorgée aux heures de pointe!
   Petit conseil personnel. Pour les malins aimant les beaux points de vue et un peu moins les grasses matinées, grimper (ou vous faire conduire) en début de journée au sommet du Cerro Ancón*2, la colline qui domine la ville. Au sommet, deux miradors permettent d'avoir une vue à 360° sur Panama : d’un côté, le vieux quartier colonial juste en dessous avec au loin les gratte-ciel et, de l’autre côté, l’entrée du Canal avec son fameux Pont des Amériques. Au-dessus de votre tête flotte le plus grand drapeau du Panama, il a, dit-on, les dimensions d’un terrain de basket ! Difficile d’aller vérifier…

casco1
  En redescendant de la colline-mirador, ou bien directement si vous avez fait l’impasse sur ce début de matinée, dirigez-vous vers le Casco Antiguo*3, le quartier colonial en voie de restauration. Ne pas manquer: la place de la Cathédrale, le Musée du Canal Interocéanique et une promenade dans les petites rues jusqu’à la Plaza de Francia. En débouchant sur cette place, vous passerez devant l’Ambassade de France. Face à vous, un obélisque surmonté d’un coq gaulois regardant en direction de l'entrée du Canal et des statues rendent hommage aux constructeurs du Canal Français. Sur la droite, un grand escalier vous conduit sur l’esplanade du Paseo de las Bóvedas. Cet ancien chemin de ronde offre un beau point de vue sur le Pacifique. A droite, l’entrée du Canal avec le pont des Amériques et le coloré Musée de la Biodiversité de Franck Gehry, à gauche la ville nouvelle et ses gratte-ciel.  
casco6
 L’heure du déjeuner approchant, il vous faudra choisir un restaurant. Il y en a quelques-uns maintenant dans le quartier, attention toutefois à ne pas tomber dans un établissement pour touristes, parfois chers pour une qualité moyenne. Si vous aimez le poisson et les fruits de mer, vous pourrez déjeuner non loin de là, au Mercado de mariscos (le marché aux poissons). La petite balade à pied en bord de mer, n’est pas désagréable. Vous aurez le choix entre le restaurant péruvien qui se trouve à l’intérieur du Marché et les typiques cevicherías*4 à l’extérieur. Dans les deux cas, ambiance locale garantie. Si vous préférez rester dans le Casco Antiguo, un petit resto sympa, meilleur rapport qualité/prix du quartier, le Café René*5.
miraflores1miraflores2
  Pour le début d’après-midi, une visite aux Ecluses de Miraflores s’impose. Sans rentrer ici dans le détail*6, sachez que le trafic des navires qui passent le Canal est sujet à des changements de sens (environ toutes les 6 heures) et que cela implique des "creux". Il est conseillé d’arriver vers 15 heures pour espérer voir des "tout-gros". S’il y a un peu de retard, cela vous laissera le temps de visiter le musée qui est très intéressant et ne fait pas double emploi avec le Musée du Canal du Casco Antiguo.
 
Au retour des écluses, si le cœur vous en dit, vous avez encore la possibilité d’aller vous balader une petite heure au milieu des ruines de Panama la Vieja. L’ancienne capitale de l’époque coloniale, détruite par Henry Morgan en 1671, vient d’être "débarrassée" d’une artère routière très fréquentée qui la mutilait. Celle-ci a été déplacée pour offrir aux visiteurs un parc piétonnier parsemé des vestiges de cette époque de la Conquête Espagnole.

Avertissement (valable pour la série d'articles) 
  
Il s’agit de baliser cette semaine, je reviendrai beaucoup plus en détails sur chacun des sites importants à visiter. Essayant de vous donner des avis, des impressions, des images personnelles, ce blog n’est pas fait pour concurrencer les excellents guides touristiques que sont, par exemple, le Petit Futé et Ulysse. Et les coups de cœur peuvent aussi se partager.

Notes:
*1- Je suis un peu honteux de ce sous-titre, que Molière, Proust et leurs talentueux confrères veuillent bien me pardonner. Pour ne pas paraître ringard, il faut parfois sacrifier à la modernité, mais là quand même… 
*2- voir article sur le Cerro Ancon.
*3- flânerie dans le Casco Antiguo
*4- voir article
*5- voir rubrique "Mes coups de coeur... 
* 6Le Canal De Panama

Suite de la série: Article 2

Publié dans Tourisme au Panamá

Commenter cet article

mikael 16/12/2009 02:57


Clap clap !
Miam miam !