Artisanat du Panama. La tagua, Art. 1 : sculptures des Wounaan et Emberá

Publié le par Michel Lecumberry

   A la fin de l’article consacré au palmier appelé en Amérique Centrale la tagua (phytelephas seemanii), je signalais que l’on peut trouver au Panama un très bel artisanat utilisant l’ivoire végétal produit par le séchage de ses graines.

   Les amérindiens du groupe Choco (ou Chocoés), les Emberá et Wounaan de la région du Darien sont de fins artisans. Tandis que les femmes réalisent de magnifiques vanneries*1, les hommes sculptent le bois de cocobolo*2 sûrement depuis des temps anciens*3. Plus récemment, certains de ces artistes se sont mis à sculpter les graines de tagua.

tag-jag1.jpg

   Il y a une trentaine d’années, sous l’impulsion de John Cubit qui travaillait au Panama pour le Smithsonian Tropical Research Institute des USA, quelques Wounaan commencent à réaliser de petits objets. Très vite vont se distinguer des sculpteurs de talent, tel Selerino Cheucarama, qui atteindront une qualité artistique remarquable. Les sujets les plus fréquents sont évidemment ceux inspirés par l’observation des animaux de leur environnement. Plus récemment des artistes ont varié leurs sources d’inspiration pour obtenir des pièces de pure créativité.

tag-4

   Les pièces peuvent être laissées naturelles, elles sont alors de couleur ivoire, vieilli ou pas, mais plus souvent l’artisan les peint à l’aide d’encres de Chine de couleur pour obtenir un maximum de réalisme

tag-2tag-3

  Les Emberá se mettront aussi au travail de la tagua, à part quelques exceptions, ils n’atteignent pas pour l’instant le niveau des réalisations des artistes Wounaan. Carlos Weil, propriétaire de la galerie « Weil Art » à Panama*4, confirme en connaisseur éclairé que ce sont vraiment les Wounaan qui restent les maîtres en la matière. A Portobelo, avec Coco, nous faisons en sorte de promouvoir dans notre show-room d’artisanat traditionnel de jeunes sculpteurs Wounaan de grand talent mais exposons aussi des pièces emberá de belle facture.

tag-5

Pour trouver des sculptures de tagua :

- des pièces exceptionnelles : galerie Weil Art, à Panama aux abords du Parque Uracá (photos 3 et 4)

- de belles pièces à prix raisonnables : Arte Indígena, la boutique de David Rojas, au Casco Antiguo, calle primera

- au cours des visites de villages d’Emberá, lors de la présentation d’artisanat local

- et dans toutes les boutiques d’artisanat de Panama, en particulier dans les Marchés Artisanaux (Panama la Vieja ou YMCA)

 

*1- un article sera bien sûr consacré à ce magnifique artisanat qu’est la vannerie des femmes Emberá et Wounaan

*2- Dalbergia retusa Hemsl.

*3- les shamans (jaybaná) utilisent souvent ce bois pour réaliser les cannes finement sculptées qui jouent un rôle très important dans leurs séances d’interventions auprès des esprits.

*3- Galerie Weil Art- Panama

Publié dans Artisanat

Commenter cet article